Utilisation d’un marteau perforateur

Maintenant que vous avez investi dans votre nouveau marteau perforateur, il est temps de s’en servir! Jetons un œil à l’utilisation de cet outil:

mise en marche.

La mise en route du marteau perforateur est souvent plutôt intuitive. Vérifiez évidemment que sa source d’énergie est correctement accessible, qu’il s’agisse d’un appareil électrique filaire et donc branché sur secteur, ou d’un appareil électrique sans fil, qui fonctionne donc sur batterie. Une fois que vous vous êtes assuré que l’appareil était correctement alimenté, il vous suffit de presser la gâchette de mise en route pour lancer la rotation du mandrin. Vous pouvez souvent choisir la vitesse de rotation grâce à une molette ou à un interrupteur spécial qui reconnaît la pression que vous appliquez.

Adaptabilité à la tâche

Il est très important d’adapter votre outil et son utilisation a1 la tache que vous avez à réaliser. Cela passe par le fait de choisir le bon foret, celui qui correspond à la matière dans laquelle vous allez percer, perforer, ou buriner. La grande majorité des marteaux perforateurs que nous avons testés sur ce site sont équipés d’un mandrin appelé SDS PLUS, qui permet d’interchanger les forets et les embouts à volonté, à tout moment, de manière simple et sans effort, et surtout sans outils. Vous le retrouverez par exemple sur le marteau perforateur MaKita HR 2470 FT.

Le mode même de fonctionnement de l’appareil est modifiable en fonction des matières dans lesquelles vous travaillez. Par exemple, il convient d’utiliser le mode de perforation par percussion lorsque l’on travaille sur du béton ou de la maçonnerie en général, alors qu’il faut utiliser le mode de perforation sans percussion pour le travail du bois ou de l’acier.

La vitesse de rotation est également un point important concernant le marteau perforateur, qu’il faut modifier lorsqu’on change de matériaux à travailler. Avec l’expérience, vous apprendrez à reconnaître quelle vitesse de rotation est la plus efficace lorsque l’on travaille dans telle ou telle matière, mais également en fonction de la profondeur à laquelle vous voulez percer.

Bon nombre de perforateurs sont également adaptables en burins. C’est le cas par exemple du marteau perforateur Einhell RT-RH 32. Il suffit de changer l’embout, et de passer en mode burinage. Pour cela, le mouvement de rotation est bloqué, c’est le mécanisme pneumatique de percussion qui prend le relais. Notez que vous pouvez souvent choisir précisément la position du burin pour l’adapter à votre tâche. Cela va vous permettre de prendre l’angle qu’il vous faut, et de ne pas perdre en puissance.

Sécurité

Évidemment, il faut garder en tête que ces outils sont à utiliser avec précaution. Ils sont dotés de moteurs puissants, et d’accessoires pouvant être coupants ou contondants. Il convient donc de suivre scrupuleusement les conseils d’utilisation présents dans la notice. Beaucoup d’outils sont équipés de système de débrayage  d’urgence en cas de blocage du foret dans un matériau un peu trop résistant. C’est le cas par exemple du marteau perforateur Bosch SDS-plus GBH 2-28 DFV. Cela permet de protéger l’appareil, et son utilisateur par la même occasion. Il existe également des sécurités afin d’éviter les mises en marches inopinées. Mais même avec toutes ces options de sécurité, il convient de rester entièrement concentré sur sa tâche lorsque l’on utilise ce type d’outils. Dans la mesure du possible, pour vos quelques premières utilisations, faites en sorte qu’un proche soit non loin pour vous aider en cas de pépin. Une fois que vous avez compris le fonctionnement de l’outil et que vous êtes assez confiant pour travailler seul, garder tout de même un téléphone à portée de main. Un accident peut arriver, même aux meilleurs!

Consulter mes tests